TEATRO ALLA SCALA, MILANO 01 JUI 1957
LIVE REMASTERED 2017
2 CD 0190295844547 – DIGITAL

Gluck: Ifigenia in Tauride

ORCHESTRA E CORO DEL TEATRO ALLA SCALA, MILANO
NINO SANZOGNO

La musique du XVIIIe siècle n’occupait pas une place importante dans le répertoire de Callas. Elle n’a chanté qu’un seul rôle mozartien, celui de Konstanze dans une version italienne de Die Entführung aus dem Serail, un opéra fort différent de son quasi-contemporain Iphigénie en Tauride (ici, à la Scala en 1957, Ifigenia in Tauride). Dans ce drame tendu centré autour d’une prêtresse appelée à sacrifier son propre frère, Gluck privilégie des lignes vocales sans ornements et une discrète intensité d’expression. Comme à son habitude, Callas évalue le style avec une précision apparemment instinctive et se montre d’une éloquence insurpassable. À la dernière minute, l’heureux dénouement est apporté par une intervention de Diane, la dea ex machina, chantée ici par une jeune mezzo-soprano destinée à une grande carrière : Fiorenza Cossotto.


IFIGENIA: MARIA CALLAS


ORESTE: DINO DONDI


PILADE: FRANCESCO ALBANESE


TOANTE: ANSELMO COLZANI


DIANA: FIORENZA COSSOTTO


MINISTRO DEL TEMPIO – A MINISTER: COSTANTINO EGO


UNA DONNA GRECA – A GREEK WOMAN: EDITH MARTELLI


UNO SCITA -A SCYTHIAN: FRANCO PIVA


PRIMA SACERDOTESSA -FIRST PRIESTESS: STEFANIA MALAGÙ


SECONDA SACERDOTESSA -SECOND PRIESTESS: EVA PEROTTI